Eden Index du Forum
Eden
Pour ceux qui connaissent les fameux vampires de cette charmante Anne Rice et qui, comme moi, les adorent... Venez incarner, un buveur de sang éternel.
 
Eden Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Haïm Echo. ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Eden Index du Forum -> Table des Lois -> + Les personnages + -> - Recensement des Vampires -
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Haïm Echo
Vampire


Inscrit le: 01 Mar 2008
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 13:54 (2008)    Sujet du message: Haïm Echo. Répondre en citant

Nom : Echo.
Prénom : Haïm.
Surnom : ///
Age de mort : 10 ans et demi environ.
Age actuel : 12 ans et quelques.
Sexe : Masculin.

Statut : Célibataire, cela va de soit.
Tendances : Bisexuelles [Et je ne vois pas l'intérêt de demander puisque dans les règles il est dit que c'est obligé d'être bi.]

Sire : Un inconnu. Mais il a tout de suite après été recueillit par Orphée qui s'est chargé de l'élever au monde de la nuit.
Infant : N'en a pas.
Calice : N'en a pas; à part son chat.
Génération : Nouveau Né.
Clan : Ne s'y trouve dans aucun. Mais a quelques prédispositions au clan satanique.

Fortune : N'en possède pas personnellement, bien sûr.
Arme de prédilection : Le bâton.
Pouvoirs : C'est un Nouveau Né, il n'en a donc pas encore.

Famille : Il se déclare haut et fort orphelin. Il a en réalité eut une famille humaine. Et qui sait, peut-être bien des frères et soeurs. Coté vampire, le seul qu'il connaisse est son Sire adoptif. Et celui-ci lui interdit d'approcher d'autres vampires tant qu'il ne sera pas devenu fort, mais peut-être n'est-ce qu'une excuse pour cacher sa possessivité.

Histoire : Le petit garçon sifflotait, accroupit et les doigts pleins de sables. Il tritura une dernière boulette qu'il ajouta à son château. Bancal, asymétrique, s'assechant à vu d'oeil et somme toute moche. L'enfant le contempla et une moue boudeuse et insatisfaite apparut sur son visage. Il leva son poing destructeur pour réduire son oeuvre en poussière lorque des mains fines et douces le saisirent. Le jeune garçon sursauta mais son expression s'éclaira quand il reconnut sa mère. Il se jeta dans ses bras en silence. Respira avec soulagement et abandon les retrouvailles. Il lui avait semblé être séparé d'Elle depuis des mois entiers.
" -Haïm !?... Haïm voyons... "
Une main caressa ses cheveux et des lèvres se blotir furtivement au creux de son cou. Haïm se mit à glousser puis à rire. Le calin se changea bientôt en bataille de guili.
Elle ne cessa que quelques minutes à peine plus tard. Lorqu'une des tours fut malencontreusement ravagé par un coup de coude.
" -Ooooh !... Quel dommage !
-Nan c'est pas grave. Il est moche de toute manière.
-Ne dis pas cela. Moi je le trouve magnifique ! "
Le jeune enfant regarda sa mère avec insistance. Comme si le fait que quelqu'un puisse trouver cette horreur de sable belle relevait du plus gros mensonge de la Terre entière. Mais ses yeux océan ne rencontraient que le sourire radieux et sincère de la jeune femme.
" -Alors je t'en fais un autre ! Plus grand et encore plus beau ! Tu pourras même t'allonger dedans ! "
L'éclat de rire qui suivit cette motivation spontanée ne fit que l'entretenir. Mais il s'interrompit dans ses travaux en voyant sa mère se lever et s'épousseter.
" Non je suis désolée, Haïm. Ce sera pour une autre fois d'accord ? "
La voix était si douce et si emplit d'amour que le jeune garçon ne put que se lever à son tour avec un grand sourire béat et un "D'ac' !" enjoué. La femme le prit alors dans ses bras et elle commença à marcher le long de la plage. Le Soleil couchant jetait leurs longues ombres filasses loin sur le coté. Les couleurs chaudes et douces vibraient sur l'océan couvert de vaguellettes. Et donnaient l'impression que l'eau s'était changé en or. La petite brise du soir se levait. Mais on ne pouvait que la sentir sur sa figure. Car le son de l'écume qui venait s'échouer sur le sable mouillé la couvrait. L'enfant tordait le cou pour pouvoir observer avec tout l'étonnement admiratif et humble dont seuls sont capables les êtres de son âge le coucher de Soleil. Ses doigts s'enroulant machinalement dans les mèches brunes de sa mère.

Haïm n'oublierait jamais ces instants.
Jamais il n'oublierait cette courte minutes où il posa sa tête sur la douce poitrine, tout en continuant de contempler le spectacle de l'aube. Jamais il n'oublierait l'agréable bercement du ressac et de la respiration de sa mère. Jamais il n'oublierait le soudain affolement des battements de coeur.

" -Qu'est-ce qui se passe maman ?...
-Chuut mon Haïm. "
Main qui se pose sur sa tête pour l'empêcher de se redresser. Battements de coeur qui augmentent encore plus. Haïm sentit se mère se touner et se retourner dans toutes les directions. La peur qu'elle resentait se transmit aussitôt à lui. Il avait dû se mettre à trembler.
" -Haïm !? Chuut, ne t'inquiète pas. On va aller vite retrouver Papa, d'accord ? "
Il hocha la tête puis la blotit plus fort contre sa mère. Serrant les paupières de toutes ses forces. Comment ne pas percevoir la terreur dans la voix qu'il venait d'entendre ? Qu'avait vu sa maman pour qu'elle soit aussi terrifiée ? Qu'avait-elle entendu ? Que se passait-il ?!! Elle se mit à courrir. Baloté entre ses bras, le jeune Haïm ne percevait plus qu'une chose: la respiration de plus en plus saccadée de sa mère au fil des minutes. Puis elle s'arrèta et souffla, ou plutôt lâcha sans le vouloir:
" -Oh non... "
Haïm releva timidement la tête et eut le temps de voir l'ultime morceau d'or du disque solaire disparaitre d'un coup sous l'horizon marin. Il se tourna vivement vers le visage de sa mère et ne comprit pas. Il ne comprit pas pourquoi il était baigné de larmes. Ni pourquoi il semblait être devenu aussi pâle et empreint d'une chose qu'il apprendrait un jour à nommer: effroi. Il mit du temps à comprendre aussi que si son regard était fixé avec autant de gravité loin devant elle, c'est parce qu'elle devait y voir quelque chose. Il remua un peu. Ce qui sortit enfin la jeune femme de son mutisme.
" -Ne regarde pas ! "
Il sentit une violente secouse et ils tombèrent tout deux durement sur le sable.

" -NE REGARDE PAS ! NE REGARDE PAS ! ... " Ce fut la seule chose dont il se souvint avec une exactitude et une netteté horrible. Les cris de sa mère. Ses mouvements pour se débattre contre une chose qu'il n'osait imaginer. Une chose terriblement forte et froide. Des rires surnaturels. Des cris, encore des cris. Les bras des sa mère. Et puis le sable encore tiède, humide... La terreur qui l'empoignait, le tétanisait laissa une empreinte à jamais ancrée en lui. Les cris de sa mère de plus en plus faible... Que lui restait-il de cette nuit ? Un fouillit incompréhensible. Un vague reste de sale impression, un vieux goût sang... A quel moment ne sentit-il plus les bras de sa mère contre lui ? A quel instant le souleva-t-on du sol avec cette force vertigineuse ? La mémoires est si aisément trompée... et trompeuse... Que venait faire ce paysage de marais sous ses yeux... Il avait froid... Si froid et si soif... Comme il était beau... Du sable... On lui parlait mais il comprenait rien... Des rires, des éclats...

Quand rouvrit-il les yeux dans cette chambre ? Cette chambre qu'il ne quitta plus jamais; depuis près de deux ans.

Caractère : Ah ! Les doux traits de l'enfance... Qu'ils sont harmonieux et attrayant. Surtout lorsqu'ils commencent à peine à s'affermir. Encore sous le charme de leur monde imaginaire. Nous sommes tous si aisément maléable à cette période de la vie.
Qu'en devient-il si nous sommes mort ?... Haïm. Haïm comme n'importe quel enfant aime les rêves, les histoires étranges que nous soupçonnons fausses sans jamais vouloir y croire et qui font naître des espoirs d'aventures... Il est l'enfance incarnée. Un baume qui réchaufferait le plus refroidit des coeurs par son affectuosité et son intelligence teinté de malice. Et une gentillesse presqu'exaspérante... Une consolation qui réveillerait aussi le plus glacé des corps avec cette audace et cette touche de naïveté... Il n'est pourtant pas très courageux, l'adorable monstre.
Que se passe-t-il quant nous plongeons l'innocence dans les ténèbres ?... Un enfant... Cela a si facilement peur du noir, une fois seul. Cela craint tellement les monstres et créatures de l'ombre. Alors comment faire si nous nous appercevons que nous en somme une ? Il faut se raccrocher à quelque chose, à quelqu'un... Ne pas être seul. Rechercher sans cesse la lumière pour son coeur. Il est si cruel d'être dépendant. On en deviendrait quasiment drogué, impossible de trouver un autre chemin que celui de notre guide, qui qu'il soit... Devenir aggressif, turbulent, attirer l'attention par tous les moyens. Nous devenons une créature capricieuse qui fera toujours tout pour obtenir ce que nous voulons.
Nous gardons malgré tout ce don de s'entrendre avec absolument n'importe qui. Un corps d'enfant est si vite convoité... On en oublierait vite que l'esprit qu'il renferme grandit encore et encore... Une âme provocatrice qui ne demande qu'à s'expérimenter au contact sec des Grands. Haïm ne sait pas ce qu'il veut, mais sait toujours ce que veulent les adultes.
Il vit dans son imaginaire. Dans son monde qu'il se créé tout autour de lui au fur et à mesure qu'il grandit et apprend, comme le ferait un escargot avec sa coquille...

Apparence : La fragilité par exellence. Une incertude qui plane toujours comme un voile sur le fin visage. Comme si nous marchions sur un fil d'araignée... Et cette candeur dans le regard. Que nul autre sentiment ne peut effacer, même dans les pires moments. Un regard océan, mais impur et non uni comme l'est réellement la mer. Et qui au contraire de sa coiffure est aussi changeant que le sens du vent. Ses cheveux blonds sont un peu longs pour un garçon, mais encadrent migonnement son visage.
Il porte les vêtement que son Maître lui donne ou lui ordonne de porter. Et si sa volonté était qu'il se promène nu, il le ferait.
Son corps est celui qu'il était à l'heure de sa mort. Frêle, les muscles qui commençaient à peine leur développement ont été interrompus. Il n'a aucune carrure. Il ne pourra jamais espérer dépasser la hauteur d'un comptoire dans un bar, une boulangerie ou une banque. Sa peau est aussi pâle que celle d'un mort bien sûr. Mais il est si jeune... A peine le sang a-t-il franchit sa gorge qu'il parait réssuciter. Et cette impression qu'on a de lui: qu'il a le Soleil en son être, cette impression devient une réalité tant il s'illumine. Malgré que cela ne reste qu'un reflet délavé de la vraie lumière des vivant...


Signe(s) particulier(s) : ///

Autres : Depuis quelques semaines, Haïm s'est trouvé un nouveau un petit compagnon: un infortuné matou au pelage orange strié de blanc. Celui-ci ne semble pas désapprécier l'enfant-vampire puisque les deux ne se séparent désormais que rarement. Pour d'obscures raisons que seul Haïm connait, il l'a nommé: Chewi.

_________________
Haïm...
Sais-tu ce qui me plait chez toi ?
...Echo
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 5 Mar - 13:54 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Orphée
Vampire


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 121

MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 11:11 (2008)    Sujet du message: Haïm Echo. Répondre en citant

Bienvenue ^.^
Je ne sais pas si j'ai le droit de valider provisoirement en attendant le retour de l'admin mais ce serait dommage de te bloquer (sauf si tu promets d'être là à son retour*-*)
_________________
Revenir en haut
Shekil Orodaï
Chasseur


Inscrit le: 18 Fév 2008
Messages: 113

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 12:43 (2008)    Sujet du message: Haïm Echo. Répondre en citant

*lit rapidement la fiche*
Mh. Ca me va.
Validé.
_________________

.:+:. Le vrai pardon ne prend naissance que dans la mort .:+:.
.:+:. L'éternité est un crime dont le seul coupable est la victime .:+:.
.:+:. Alors entend ma voix pour choisir : Vivre libre ou mourir .:+:.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:55 (2018)    Sujet du message: Haïm Echo.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Eden Index du Forum -> Table des Lois -> + Les personnages + -> - Recensement des Vampires - Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com